Français English

Archives

Selectionnez une rubrique, un article ou un numéro du GUIDO

  1 résultats  
TOUS LES ARTICLES :

LE DERNIER N°
• EDITO
• LE «PRINTEMPS MUSICAL DES ALIZÉS»
• LES GNAOUAS
• LES INSTRUMENTS DES GNAOUAS
• LA MUSIQUE ARABO-ANDALOUSE & SES INSTRUMENTS
• HISTOIRE D’UNE RELIGION
• RAMADAN & FTOUR
• L’ARAUCARIA : L’ARBRE EMBLÉMATIQUE D’ESSAOUIRA
• LE PAYS HAHA
• ZAPPING SUR LA VILLE

GUIDO N° 45
• EDITO N° 45
• CLIN D’ŒIL
• VERS LE CAP SIM
• DAR SOLTAN ET BORJ EL OUED
• LA PÊCHE À PIED
• LA SOURCE LMAHALOU
• LES NAUFRAGÉS DU CAP
• MOHAMED ZOUZAF
• «JEAN-PAUL OF ST. BARTH.», DES BIJOUX « ÉQUITABLES » !
• ZAPPING SUR LA VILLE

GUIDO N° 44
• EDITO N° 44
• LES ZAOUÏAS
• SECRET DE PORTES
• CATHERINE VIEU VOYAGE AU BLED
• HISTOIRE DE FILLES, CHIC & CHOC !
• DATTES ET PALMIER
• ZAPPING SUR LA VILLE

GUIDO N° 43
• EDITO N° 43
• ESSAOUIRA SAINT-MALO : SŒURS JUMELLES OU VILLES EN MIROIR ?
• LE THÉ, UNE CULTURE PARTAGÉE ENTRE LA CHINE ET LE MAROC !!
• GÉRALD VALMER
• RAPHIA CRAFT MIRO UN CRÉATEUR RARE !
• LE PAON, OISEAU MYTHIQUE
• ROUTE CÔTIÈRE DE SAFI, KASBAH HAMIDOUCH, AGOUZ, SOUIRA KÉDIMA
• ZAPPING EN VILLE

GUIDO N° 42
• EDITO N° 42
• MAGIE DE TOUJOURS MEMOIRE D’ANTAN IMPRESSIONS D’AUJOURD’HUI-!!!!!
• CIMETIÈRE JUIF & HAÏM PINTO
• LA SYNAGOGUE SLAT LKALHAL
• LES EPICES
• HERVÉ  M. SEVAT MÉMOIRES D’OUBLI
• UNE JOURNÉE DE BALADE NATURE ET CULTURE ! ESSAOUIRA-TAMANAR TABAYAT-TAFEDNEY-ESSAOUIRA
• ZAPPING SUR LA VILLE
• RALLYE AÏCHA DES GAZELLES 24ÈME ÉDITION DU 14 AU 29 MARS 2014

GUIDO N° 41
• EDITO N° 41
• ESSAOUIRA « VILLE MONDE »
• AGADIR ET ESSAOUIRA, LE NEC PLUS ULTRA DES VACANCES BALNÉAIRES AU MAROC
• LE VOYAGISTE THOMAS COOK SÉDUIT PAR LA DESTINATION MAROC
• LE MUSÉE NATIONAL DU THÉ À ESSAOUIRA PARTENARIAT SINO-MAROCAIN
• ESSAOUIRA & LA POLOGNE
• LES MUSIQUES D’ESSAOUIRA
• LA MUSIQUE D’ESSAOUIRA ET D’AILLEURS CONCERT À L’IMA À PARIS
• RALLYE AÏCHA DES GAZELLES 24ÈME ÉDITION DU 14 AU 29 MARS 2014
• ESSAOUIRA ET SA RÉGION : UNE MISE EN VALEUR PAR L’ARGANIER
• LA SARDINE COUSUE-MAIN

GUIDO N° 40
• EDITO N° 40
• LE CONSULAT DANOIS, UN BÂTIMENT HISTORIQUE EN PÉRIL
• DES MAQUETTES NAVALES, UNIQUES EN MÉDINA !
• UN ARGANIER REMARQUABLE, OUI MAIS POURQUOI ?
• QUAND L’ART SE DEVOILE AU GRE DU VENT UN RENDEZ-VOUS EXCEPTIONNEL
• HISTOIRE D’ANI(MOT) : LE DROMADAIRE OU LE CHAMEAU
• LE CITRON ET SES VERTUS
• ZAPPING EN VILLE
• MROUZIA DE L’AID EL KÉBIR

GUIDO N° 39
• EDITO N° 39
• ZOOM SUR LA VILLE
• LA PLACE MOULAY HASSAN
• RESPIREZ, NAGEZ, BOUGEZ, L’ÉTÉ EST LÀ !!
• LES GNAOUA ET LE FESTIVAL
• PANORAMA SUR LES ARTS PLASTIQUES SOUIRIS

GUIDO N° 38
• EDITO N° 38
• LA SYNAGOGUE ATTIA : FUTUR MUSÉE DU JUDAÏSME ?
• CHBANATE !!
• INSTALLATIONS DE PÊCHE
• LA PÂTISSERIE DRISS LIEU DE LA VILLE, UN ENDROIT IMPROBABLE
• AZIZ MOUJELLIL, PEINTRE/PORTRAITISTE
• LE PROJET DU CENTRE CULTUREL MOGADOR,
• LE RETOUR DE L’IBIS CHAUVE OU GERONTICUS EREMITA
• AÏN AHJAR OU « LA SOURCE DES PIERRES »

GUIDO N° 37
• EDITO N° 37
• ECRIVAIN PUBLIC, UN MÉTIER QUI PERDURE !!
• LA COOPÉRATIVE DES MARQUETEURS
• LE MENZEH (OU ENTREPÔT)
• YENNAYER OU LE NOUVEL AN BERBÈRE OU AMAZIGH
• LE GENÊT BLANC OU BILOUGUI
• BALADE EN VILLE
• ZAPPING EN VILLE

GUIDO N° 36
• EDITO N° 36
• RETOUR SUR LE FESTIVAL GNAOUA JUIN 2012
• L’ÉGLISE PORTUGAISE & LE CONSULAT DANOIS
• VOLUBILIS, UNE PLANTE À FLEURS, UN SITE ROMAIN ANTIQUE
• LE FAUCON D’ELÉONORE
• D’ESSAOUIRA À SIDI KAOUKI, DUNES, PLAGES DÉSERTES ET VILLAGES DE PÊCHEURS
• ZAPPING EN VILLE

GUIDO N° 35
• EDITO N° 35
• L’ATELIER MONETAIRE D’ESSAOUIRA - MOGADOR
• ABDELAZIZ BAKI
• GERARD LOUCEL
• ARTISANS DU ROSEAU
• SAFI : LA MÉDINA & LES MARABOUTS DE BORDS DE MER
• ZAPPING EN VILLE
• L’ARBRE DU VOYAGEUR OU RAVENALA MADAGASCARIENSIS
• MÉMOIRE DES LIEUX : PLACE KHABAZINE OU GHOUBSZINE (CEUX QUI VENDENT LE PAIN)

GUIDO N° 34
• EDITO N° 34
• LA SYNAGOGUE SLAT LKAHAL
• L’ATELIER EMPREINTE : LES CADRES DE CAROLE ADALLOUCH
• MAGIC YOUSSEF : OU « UN PETIT TRUC TOUT SIMPLE » !
• A PROPOS D’ART, Y A-T-IL UNE ECOLE D’ESSAOUIRA ?
• L’ANE, PAS SI TÊTE DE MULE !!
• ZAPPING EN VILLE
• MIMOSA ET FRAISES, L’HIVER EN COULEURS !

GUIDO N° 33
• EDITO N° 33
• LE CRIN VÉGÉTAL: UNE ANCIENNE HISTOIRE !
• DE L’OLIVE À L’HUILE ! : ZITOUN, ZITOUNA, ZIT…
• CONFITURE D’OLIVES NOIRES
• LES PISTES AUTOUR DE SIDI KAOUKI
• ZAPPING EN VILLE
• LA GRENADE, (PUNICA GRANATUM), UN FRUIT MYTHIQUE

GUIDO N° 32
• EDITO N° 32
• AMERS ET PHARES : DES REPÈRES POUR LES MARINS
• ANDRÉ MÉNARD
• BABAHOUM
• LES CENTRES DE BIEN ÊTRE
• SAFI
• LE PHYTOLACCA EN PÉRIL !
• LA STÉVIA, UNE PLANTE AUX MILLE VERTUS
• ALAIN GÉREZ

GUIDO N° 31
• EDITO N° 31
• GNAOUA ET MUSIQUES DU MONDE
• LE QUARTIER INDUSTRIEL : UNE NOUVELLE VIE?
• LA TANNERIE CAREL
• LES GRANDS MOULINS D’ESSAOUIRA
• MOHAMED TABAL : PEINTRE DES GNAOUAS
• ESPRIT NATURE
• AZEMMOUR
• LES TAZOTAS
• CHARLES KERIVEL : GRAND SUD MAROCAIN
• VU DANS LA PRESSE AU FIL DES JOURS
• FERMETURE DU MUSÉE DE LA VILLE ?
• L’ÉPINARD : UN MOT, UNE PLANTE

GUIDO N° 30
• EDITO N° 30
• ALLIANCE FRANCO-MAROCAINE D’ESSAOUIRA
• ESSAOUIRA : LA MUTANTE
• BELAID BELHAOUI : DESSINATEUR DU VIVANT
• LE CAFÉ-HÔTEL AABDI ET LA TRIBU DES AABDA
• ECHAUGUETTE - MOUCHARABIEH - JUDAS,
• ZELLIGE : L’HISTOIRE D’UN MOT
• TOURISME VERT À IDA OUGOURD
• ZAPPING EN VILLE
• LA FÈVE, SACRÉE PLANTE !

GUIDO N° 29
• EDITO N° 29
• FESTIVAL DE L’ÉTRANGE
• RENZO LULLI : SCULPTEUR
• L’HORLOGE
• LA FIXATION DES DUNES À ESSAOUIRA
• LE POSTE WATIER : MOULAY BOUZERKTOUN
• SECRETS DE BEAUTÉ DES FEMMES DU MAROC
• ZAPPING EN VILLE
• LE KAHKAH

GUIDO N° 28
• EDITO N° 28
• ANDALOUSIES ATLANTIQUES 2010
• PETITARTPETIT : ATELIER D’ARTS PLASTIQUES ET BOUTIQUE
• LE MUSÉE SIDI MOHAMMED BEN ABDALLAH
• EPILATION À LA CIRE ET AU FIL
• DES MOTS – VALISE, HISTOIRE DE RIRE
• ZAPPING EN VILLE
• LA VALLÉE DU PARADIS
• LE JACARANDA, LE FLAMBOYANT BLEU

GUIDO N° 27
• EDITO N° 27
• SAVE CINEMAS IN MAROCCO
• LE SOUK DE LA LAINE À ESSAOUIRA, UNE ACTIVITÉ QUI DISPARAÎT
• LA RÉHABILITATION DU MELLAH & DU QUARTIER DE LA SCALA
• TAGENZA & LE GARA GARA
• CITRON, LIME, LIMON
• LES BARQUES D’ESSAOUIRA EN DANGER
• CUISEURS SOLAIRES

GUIDO N° 26
• EDITO N° 26
• INONDATIONS, LES PONTS DE DIABET
• LE BARRAGE DE ZERRAR
• SIDI MOGDOUL
• L’ASPHODÈLE OU « POIREAU DE CHIEN »
• ASSASSINS
• OUALIDIA OU WALIDIA
• LA STÈLE DE BIR KOUAT, UN MYSTÈRE ROUGE SUR LE BORD DE LA ROUTE

GUIDO N° 25
• EDITO N° 25
• LE MIROIR D’ALICE : IOSU URIZ
• LES SAVONS DE MOGADOR
• LE PHYTOLACCA DIOÏCA
• HAMMAM ET SPA
• SALADE DE MORUE À LA PASTÈQUE
• ITINÉRAIRE DANS LA VILLE ROUGE

GUIDO N° 24
• EDITO N° 24
• STREET ART
• DU VENT DANS LA TÊTE...
• BLEU
• L'HUILE D'ARGAN DE SIDI YASSINE
• NEKNAFA ET SA « STATION THERMALE »
• TAJINE D’AGNEAU...
• LA STÈLE DE BIR KOUAT : UN MYSTÈRE ROUGE SUR LE BORD DE LA ROUTE

GUIDO N° 23
• DÉSIR D'EAU - HISTOIRE D'EAU
• MEMOIRE DU PORT, CARNET DE BORD
• LES SQALAS
• L'EAU
• ABDELKEBIR KHATIBI
• LE LITTORAL DANS LA RÉGION D'ESSAOUIRA
• BROCHETTES D’ESPADON....

GUIDO N° 22
• EDITO N° 22
• RALLYE AICHA DES GAZELLES 2009
• LE SABRA OU SOIE VÉGÉTALE
• CHARABIA
• LA MOSQUEE
• LA MENTHE, L’ABSINTHE
• LES CASCADES DE SIDI M’BAREK
• CÔTES D’AGNEAU AU MIEL...

GUIDO N° 13
• EDITO N° 13
• ZEN RITUELS SPA À L'HEURE BLEUE PALAIS
• ESSAOUIRA, EMBARQUEMENT IMMEDIAT

Guido : 13 - ESSAOUIRA, EMBARQUEMENT IMMEDIAT

Malgré son somptueux passé, la ville d’Essaouira est devenue la plus petite des villes du littoral atlantique.

La dernière décennie enregistre pourtant un véritable revirement : reprise de l’installation d’hôtels de luxe, aménagement en médina de pensions, de petits hôtels de charme, cafés, restauration du bâti, ouverture d’une ligne aérienne Casablanca-Essaouira avec prolongement sur Paris, maintien (difficile) de la réparation navale.

Les élites locales ont repris en main leur ville, développé des festivals de qualité. La fréquentation touristique de cette ville « à la mode » s’est envolée et les nuitées hôtelières sont de plus en plus nombreuses.

L’ONDA (Office National Des Aéroports) a évolué dans un contexte particulièrement favorable, marqué par une consolidation de la tendance croissante observée ces dernières années dans le secteur du transport aérien. L’ONDA a également entrepris d’importants chantiers en vue d’assurer l’adaptation à l’évolution du secteur.

Il s’agit entre autres des projets de construction de la nouvelle aérogare de Casablanca et l’extension de celle de Marrakech, plates-formes qui enregistrent une activité intense et qui sont appelées à connaître un développement important dans l’avenir.
Sur la même lancée, l’aéroport d’Essaouira, ouvert à la circulation aérienne en 1998, est actuellement en chantier pour le développement de ses infrastructures.

L’ONDA, en tant qu’acteur principal de la vision 2010, visant l’accueil de 10 millions de touristes à cet horizon, s’inscrit pleinement dans ce processus.

Le Maroc, pays à vocation touristique, a été amené à développer ses aéroports pour assurer une large couverture de son territoire.

Dans le cadre de la mise en oeuvre des dispositions prévues dans l’Accord Cadre pour le développement du secteur touristique à l’horizon 2010, l’amélioration des conditions d’accueil dans les aéroports du Maroc a été érigé en chantier essentiel pour la mise à niveau de l’accueil des touristes.

C’est dans ce cadre que Le Ministre du Tourisme a réuni dès Avril 2003, un Comité de réflexion en vue d’initier formellement le chantier «Accueil aéroports». La démarche adoptée par ce comité de réflexion a consisté à établir en premier lieu un diagnostic qui a ainsi permis de dégager 4 axes constituant la clé de voûte de l’accueil du touriste : confort et accueil, sécurité, traitement des passagers, équipements et infrastructures.

Déclarée patrimoine universel par l’UNESCO, la ville d’Essaouira incarne aujourd’hui cette dynamique de développement régional menée par le Gouvernement de Sa Majesté le roi Mohamed VI.

En ce qui concerne notre ville, il s’agit en effet d’accompagner le flux des vacanciers grandissant, à l’échelle nationale et internationale.

Ce grand chantier qui voit fleurir plusieurs projets urbanistiques et touristiques rend urgente la demande sur l’accroissement des liaisons de transport aérien vers cette destination.

En effet, l’ONDA vient d’achever les travaux d’élargissement de la piste d’envol de l’aéroport de la ville.
L’aboutissement de ce projet a permis de porter la largeur de la piste de 30 m à 45 m, permettant ainsi son utilisation par des avions de taille supérieure (Boeing 737, séries 400, 500 et 800).

De même, afin de répondre aux engagements pris dans le cadre de la mise en œuvre du plan Azur, l’ONDA développe les infrastructures et équipements aéroportuaires par la construction d’un nouveau terminal portant la capacité d’accueil de 90 000 à 500 000 passagers par an et projette la réalisation d’une nouvelle piste pouvant accueillir tous les types d’avions moyen courrier à l’horizon fin 2007.

Ces réalisations, pour un coût global de 185 millions de Dirhams permettront à l’aéroport d’Essaouira l’accueil et le traitement des avions et des passagers dans de meilleures conditions de confort, qualité de service, sécurité et sûreté, jouant ainsi pleinement son rôle dans le développement et l’essor de cette région.