Français English

Archives

Selectionnez une rubrique, un article ou un numéro du GUIDO

  1 résultats  
TOUS LES ARTICLES :

LE DERNIER N°
• THE GNAOUA
• ARAB-ANDALUSIAN MUSIC
• HISTORY OF A RELIGION

GUIDO N° 45
• TOWARDS CAPE SIM
• DAR SOLTAN AND BORJ EL OUED
• SHELL FISHING
• THE LMAHALOU SPRING

GUIDO N° 44
• THE ZAOUÏAS
• DOORS HAVE THEIR SECRETS
• DATES AND PALM TREES

GUIDO N° 43
• THE TOWNS OF ESSAOUIRA AND SAINT-MALO: TWIN SISTERS OR MIRROR IMAGES OF EACH OTHER ?
• RAFFIA CRAFT MIRO : AN EXCEPTIONAL DESIGNER
• SAFI COASTAL ROAD KASBAH HAMIDOUCH, AGOUZ, SOUIRA KÉDIMA

GUIDO N° 42
• ETERNAL MAGIC YESTERYEAR MEMORIES TODAY’S IMPRESSIONS - !!!!!
• THE SYNAGOGUE SLAT LKALHAL
• SPICES

GUIDO N° 41
• ESSAOUIRA: « A WORLD WITHIN A TOWN »
• THE NATIONAL TEA MUSEUM IN ESSAOUIRA, A CHINESE AND MOROCCAN PARTNERSHIP
• ESSAOUIRA AND ITS REGION ENHANCED BY THE DEVELOPMENT OF THE ARGAN TREE
• A TOP QUALITY SARDINE

GUIDO N° 40
• UNIQUE MODEL SHIPS IN THE MEDINA!
• AN OUTSTANDING ARGAN TREE! YES, BUT WHY?
• THE DROMEDARY CAMEL AND THE BACTRIAN CAMEL
• LEMONS AND THEIR PROPERTIES

GUIDO N° 39
• EDITO N° 39
• MOULAY HASSAN SQUARE
• BREATHE, SWIM AND MOVE AROUND: SUMMER IS HERE!
• THE GNAOUA AND THE FESTIVAL

GUIDO N° 38
• THE ATTIA SYNAGOGUE: A FUTURE MUSEUM OF JUDAISM?
• THE RETURN OF THE BALD IBIS OR GERONTICUS EREMITA
• AÏN AHJAR OR THE « SOURCE FROM THE ROCKS »

GUIDO N° 37
• PUBLIC LETTER-WRITERS, A LONG LASTING TRADE!!
• THE INLAYERS’ COOPERATIVE
• THE MENZEH (OR WAREHOUSE)
• YENNAYER OR BERBER NEW YEAR OR AMAZIGH
• THE BRIDAL VEIL BROOM OR « BILOUGUI »

GUIDO N° 36
• THE PORTUGUESE CHURCH & THE DANISH CONSULATE
• ELEONORA’S FALCON
• FROM ESSAOUIRA TO SIDI KAOUKI DUNES, DESERTED BEACHES AND FISHERMEN’S VILLAGES

GUIDO N° 35
• REED CRAFTSMEN
• SAFI : THE MEDINA AND THE MARABOUT ALONG THE COAST
• TOWN ZAPPING
• THE TRAVELLER’S TREE OR RAVENALA MADAGASCARIENSIS

GUIDO N° 34
• THE SLAT LAKLHAL SYNAGOGUE
• THE DONKEY: NOT SO STUBBORN!

GUIDO N° 33
• ORGANIC HORSEHAIR : AN OLD STORY!
• FROM OLIVE TO OIL ! : ZITOUN, ZITOUNA, ZIT…
• BLACK OLIVE JAM
• THE TRACKS AROUND SIDI KAOUKI

GUIDO N° 32
• BEACONS AND SEA MARKS : REFERENCE POINTS FOR SAILORS
• WELL BEING CENTRES
• SAFI

GUIDO N° 31
• GNAOUA AND WORLD MUSIC
• A NEW LIFE FOR THE INDUSTRIAL ZONE?
• AZEMMOUR
• THE TAZOTA
• GATHERED IN THE PAPERS AS DAYS WENT BY

GUIDO N° 30
• ESSAOUIRA, THE « EVER-CHANGING »
• THE CAFÉ-HÔTEL AABDI AND THE AABDA TRIBE
• WATCHTOWER-MOUCHARABIEH-PEEPHOLE
• GREEN TOURISM IN IDA OUGOURD
• IN-CITY ZAPPING

GUIDO N° 29
• THE CLOCK
• LA FIXATION DES DUNES À ESSAOUIRA
• THE WATIER STATION - MOULAY BOUZERKTOUN
• BEAUTY SECRETS FROM MOROCCAN WOMEN
• TOWN ZAPPING

GUIDO N° 28
• FESTIVAL OF THE ATLANTIC ANDALUSIAS 2010
• TOWN CHECK
• PARADISE VALLEY

GUIDO N° 27
• THE WOOL SOUK IN ESSAOUIRA, A VANISHING ACTIVITY
• REHABILITATION OF THE ESSAOUIRA MELLAH AND OF THE SCALA AREA
• TAGENZA AND GARA GARA

GUIDO N° 26
• EDITO N° 26
• FLOODING, THE BRIDGES OF DIABET
• THE ZERRAR DAM
• SIDI MOGDUL
• OUALIDIA OR WALIDIA

GUIDO N° 25
• ALICE’S LOOKING GLASS : IOSU URIZ
• THE SOAPS OF MOGADOR

• HAMMAM AND SPA
• ITINERARY IN THE RED TOWN

GUIDO N° 24
• STREET ART
• THE ARGAN OIL FROM SIDI YASSINE
• A TOUR TO NEKNAFA AND ITS « SPA »

GUIDO N° 23
• LOGBOOK ENTRIES : MEMORIES OF THE PORT
• THE SQALAS
• THE WATER
• A TOUR OF THE COASTLINE AROUND ESSAOUIRA

GUIDO N° 22

GUIDO N° 13
• EDITO N° 13

Guido : 43 - GÉRALD VALMER

Bleu, vert, jaune, violet ou mauve. Une vraie maison d’artiste dans laquelle pourrait évoluer Frida Khalo, son fantôme plane. Gérald en a d’ailleurs réinterprété, revisité un de ses autoportrait, fleurs, plumes de paons et couleurs.

Ici vit G.V., et navigue des pinceaux à la pâte de carton, le métal ou les pigments naturels, jamais en panne de créativité, d’inventivité et d’envies. Pas d’atelier, des coins qui varient en fonction de la lumière ou du temps. Un bonheur de réaliser, de découvrir. Murs colorés, tissus bariolés se combinent aux tableaux naïfs souiris, une multitude d’objets peuplent l’endroit, plumes roses aux lustres et coussins multicolores. Notre artiste se délecte de tout ce qu’il fait, de tout ce qui l’entoure, de tout ce qui est dans sa mémoire, une réalisation en appelle immédiatement une autre. Sous ses doigts naissent des personnages lunaires, sculptures de métal, la série des « Full moon ».

Ailleurs ses « Lalla » (« femmes » en arabe), femmes-têtes de métal, édentées, souriantes, et séductrices, Lalla zouina (la belle), Lalla ganja (la droguée) et deux autres compagnes. Dans le patio, en cours de finition, ses « Philosophes » bien inspirés, personnages étranges, visages aplatis aux yeux asymétriques et nez camus portant des anneaux, pâte de carton associé à du sable et autre alchimie, sortis tout droit de son inconscient et du fin fonds de l’Afrique, méditatifs, nés d’un geste spontané.
Plus loin encore, des tableaux, bouquet de coquelicots, femmes aux corps torturés issus de l’univers d’Egon Schiele, d’autres à la Bacon ou encore inspirés de l’œuvre d’Oskar Kokoschka.

Fasciné par les Orientalistes ou Camille Claudel, ses passions artistiques sont disparates combinées à un amour immodéré des fleurs et de la nature. Un même esprit se retrouve sur ses différents supports, ce qui l’intéresse est d’expérimenter, de toucher à tout, de mélanger les choses et de brouiller les pistes. Entre modernisme et mémoire plus lointaine, expériences et visions accumulées. Gérald tient à cette maladresse et à cette fraicheur dans ce qu’il produit. Influencé par ces nombreux artistes découverts tout au long de sa vie, mais pas de copie, ses traductions sont très personnelles et évoluent accompagnées par ses désirs.

A partir de 1998 Gérald fait des allers et retour entre la France et Essaouira puis s’installe en résident à Essaouira en 2005. Se souvient avoir toujours pratiqué la peinture ou testé la sculpture il y a fort longtemps, en terre à l’origine. Notre discussion l’amène à ressortir d’une pièce, un homme-sirène de terre cuite et de perles, si semblable dans les traits aux photos d’hommes exposées voici quelques années dans la ville.
Autodidacte pour tout, peinture, photographies pour lesquelles il obtient un prix aux Etats-Unis. Tout l’intéresse, une curiosité inassouvie et boulimique. Peinture, photographies, sculptures de métal ou de carton…une soif de tester, de faire. Inspiration multiple et joyeuse. Ici on ne parle pas de professionnalisme, seul le cœur a droit de cité. Un travail enlevé, vif et spontané, une vraie ferveur l’habite. Dans la « maison du bled » germent les idées, poussent, se développent et murissent. Frida, sa compagne de route l’inspire, muse-fantôme. Un paon se pavane dans le jardin, complète la symphonie colorée du tableau.
Show room dans son salon de coiffure en médina et expositions chez lui avec vernissage. La première s’est déroulée en janvier dernier, la prochaine, plus diverse dans sa production, aura lieu les 20 et 21 septembre 2014 dans sa maison à la campagne, « La maison du bled », Herrarta. Après Ghazoua, 8 km d’Essaouira sur la route d’Agadir, continuer vers Ounagha. Pour accéder à la maison la piste sera fléchée sur votre droite. Un moment convivial, sympathique et artistique à ne rater sous aucun prétexte !
Gérald Valmer,
tel : +212(0)6 61 95 10 86
https://www.facebook.com/gerald.valmer
Affichage avant l’exposition.