Français English

Archives

Selectionnez une rubrique, un article ou un numéro du GUIDO

  1 résultats  
TOUS LES ARTICLES :

LE DERNIER N°
• THE GNAOUA
• ARAB-ANDALUSIAN MUSIC
• HISTORY OF A RELIGION

GUIDO N° 45
• TOWARDS CAPE SIM
• DAR SOLTAN AND BORJ EL OUED
• SHELL FISHING
• THE LMAHALOU SPRING

GUIDO N° 44
• THE ZAOUÏAS
• DOORS HAVE THEIR SECRETS
• DATES AND PALM TREES

GUIDO N° 43
• THE TOWNS OF ESSAOUIRA AND SAINT-MALO: TWIN SISTERS OR MIRROR IMAGES OF EACH OTHER ?
• RAFFIA CRAFT MIRO : AN EXCEPTIONAL DESIGNER
• SAFI COASTAL ROAD KASBAH HAMIDOUCH, AGOUZ, SOUIRA KÉDIMA

GUIDO N° 42
• ETERNAL MAGIC YESTERYEAR MEMORIES TODAY’S IMPRESSIONS - !!!!!
• THE SYNAGOGUE SLAT LKALHAL
• SPICES

GUIDO N° 41
• ESSAOUIRA: « A WORLD WITHIN A TOWN »
• THE NATIONAL TEA MUSEUM IN ESSAOUIRA, A CHINESE AND MOROCCAN PARTNERSHIP
• ESSAOUIRA AND ITS REGION ENHANCED BY THE DEVELOPMENT OF THE ARGAN TREE
• A TOP QUALITY SARDINE

GUIDO N° 40
• UNIQUE MODEL SHIPS IN THE MEDINA!
• AN OUTSTANDING ARGAN TREE! YES, BUT WHY?
• THE DROMEDARY CAMEL AND THE BACTRIAN CAMEL
• LEMONS AND THEIR PROPERTIES

GUIDO N° 39
• EDITO N° 39
• MOULAY HASSAN SQUARE
• BREATHE, SWIM AND MOVE AROUND: SUMMER IS HERE!
• THE GNAOUA AND THE FESTIVAL

GUIDO N° 38
• THE ATTIA SYNAGOGUE: A FUTURE MUSEUM OF JUDAISM?
• THE RETURN OF THE BALD IBIS OR GERONTICUS EREMITA
• AÏN AHJAR OR THE « SOURCE FROM THE ROCKS »

GUIDO N° 37
• PUBLIC LETTER-WRITERS, A LONG LASTING TRADE!!
• THE INLAYERS’ COOPERATIVE
• THE MENZEH (OR WAREHOUSE)
• YENNAYER OR BERBER NEW YEAR OR AMAZIGH
• THE BRIDAL VEIL BROOM OR « BILOUGUI »

GUIDO N° 36
• THE PORTUGUESE CHURCH & THE DANISH CONSULATE
• ELEONORA’S FALCON
• FROM ESSAOUIRA TO SIDI KAOUKI DUNES, DESERTED BEACHES AND FISHERMEN’S VILLAGES

GUIDO N° 35
• REED CRAFTSMEN
• SAFI : THE MEDINA AND THE MARABOUT ALONG THE COAST
• TOWN ZAPPING
• THE TRAVELLER’S TREE OR RAVENALA MADAGASCARIENSIS

GUIDO N° 34
• THE SLAT LAKLHAL SYNAGOGUE
• THE DONKEY: NOT SO STUBBORN!

GUIDO N° 33
• ORGANIC HORSEHAIR : AN OLD STORY!
• FROM OLIVE TO OIL ! : ZITOUN, ZITOUNA, ZIT…
• BLACK OLIVE JAM
• THE TRACKS AROUND SIDI KAOUKI

GUIDO N° 32
• BEACONS AND SEA MARKS : REFERENCE POINTS FOR SAILORS
• WELL BEING CENTRES
• SAFI

GUIDO N° 31
• GNAOUA AND WORLD MUSIC
• A NEW LIFE FOR THE INDUSTRIAL ZONE?
• AZEMMOUR
• THE TAZOTA
• GATHERED IN THE PAPERS AS DAYS WENT BY

GUIDO N° 30
• ESSAOUIRA, THE « EVER-CHANGING »
• THE CAFÉ-HÔTEL AABDI AND THE AABDA TRIBE
• WATCHTOWER-MOUCHARABIEH-PEEPHOLE
• GREEN TOURISM IN IDA OUGOURD
• IN-CITY ZAPPING

GUIDO N° 29
• THE CLOCK
• LA FIXATION DES DUNES À ESSAOUIRA
• THE WATIER STATION - MOULAY BOUZERKTOUN
• BEAUTY SECRETS FROM MOROCCAN WOMEN
• TOWN ZAPPING

GUIDO N° 28
• FESTIVAL OF THE ATLANTIC ANDALUSIAS 2010
• TOWN CHECK
• PARADISE VALLEY

GUIDO N° 27
• THE WOOL SOUK IN ESSAOUIRA, A VANISHING ACTIVITY
• REHABILITATION OF THE ESSAOUIRA MELLAH AND OF THE SCALA AREA
• TAGENZA AND GARA GARA

GUIDO N° 26
• EDITO N° 26
• FLOODING, THE BRIDGES OF DIABET
• THE ZERRAR DAM
• SIDI MOGDUL
• OUALIDIA OR WALIDIA

GUIDO N° 25
• ALICE’S LOOKING GLASS : IOSU URIZ
• THE SOAPS OF MOGADOR

• HAMMAM AND SPA
• ITINERARY IN THE RED TOWN

GUIDO N° 24
• STREET ART
• THE ARGAN OIL FROM SIDI YASSINE
• A TOUR TO NEKNAFA AND ITS « SPA »

GUIDO N° 23
• LOGBOOK ENTRIES : MEMORIES OF THE PORT
• THE SQALAS
• THE WATER
• A TOUR OF THE COASTLINE AROUND ESSAOUIRA

GUIDO N° 22

GUIDO N° 13
• EDITO N° 13

Guido : 44 - CATHERINE VIEU VOYAGE AU BLED

« J’aime les gens tout d’abord, la vie le mouvement et peindre les bruits et les odeurs. La série Voyage au bled est l’histoire d’une famille franco marocaine qui part en périple à Oujda, qui trace la route la voiture hyper chargée. Ça aussi fait partie intégrante de mon travail, raconter une histoire. Et les grandes plages sont un travail sur la lumière, et le vertige, cette sensation d’être tout petit, cette sensation de tomber dans le vide! Cʼest à partir dʼun slogan publicitaire, « Le vrai luxe cʼest lʼespace » que jʼai eu envie de peindre des morceaux de nature.
Le vide, le contrebas, le vertige, sont des sensations que jʼai eu envie que lʼon éprouve. Une nature brossée et vivante, pleine de mouvement et de son, enlevée et sincère. Le kraft est un matériau extraordinaire, papier dʼemballage, moche, marron terne ….et qui a la propriété de révéler son charme discret.

Plus on sʼapproche de la toile, plus un autre univers se dessine, plus petit et plus profond. Lʼenvie de brosser ces morceaux de nature au rouleau, mʼont forcément amené à peindre lʼocéan, lʼeau. Essaouira est une ville envoutante, pleine d’émotion, de force, de caractère et de grandeur. C’est dans l’air! Elle nous offre une diversité de culture si généreuse et étonnante, que pour le peintre que je suis, elle représente un vrai cadeau! La lumière d’Essaouira est si particulière! »
Diplômée de l’école nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art en 1983, Cath Vieu part à New York l’été 1984 en compagnie des grapheurs de l’époque dont Futura 2000. Elle commence à prendre part à ce nouveau mouvement que l’on nomme la figuration libre. La peinture devient événementielle (peintures en direct derrière des groupes de musiques).

1987 c’est la création de l’usine Ephémère, plus de 50 artistes peignent en direct sur des palissades. 1988 elle part s’installer en Normandie suivie par de fabuleux voisins comme Speedy Graphito, les frères Ripoulins, Philippe Découflè et Guillotel. Elle travail sur de nombreux projets, notamment les feux d’artifices des J.O d’Albertville. L’opportunité s’offre à elle de passer dans un supplément de Globe en compagnie de tous ces amis aussi bien Speedy, qu’Hervé Di Rosa.

Lors d’une exposition sur New York au Barfly, elle utilise pour la première fois de la peinture phosphorescente. L’exposition ayant remporté un vif succès, elle est conviée à différentes émissions de télé et radios, MCM,Canal+, M6, Nova. C’est en 1997 qu’elle travaille pour l’Art en Direct, l’événement lui plait de plus en plus et c’est devant des clients de prestiges comme Guerlin ou BNP Paribas qu’elle exerce son métier devant un public en direct.

Des expositions personnelles jusqu’à celle à la galerie Beaurepaire en 2002, 40 pièces exposées sur le thème de « Voyage au bled ». L’exposition raconte l’exode des émigrés l’été. C’est là que commence sa passion pour le Maroc, la galerie Noir & Blanc de Marrakech va la prendre sous aile. C’est à ce moment que commence un travail sur le Maroc, qui jusqu’à aujourd’hui ne l’a pas quitté.

Une exposition collective est prévue en octobre à la galerie Noir sur Blanc de Marrakech, et elle travaille sur commande pour le musée d’Albi pour les 150 ans de Toulouse Lautrec. En avril une exposition personnelle dans les superbes murs du Riad Al Madina, à Essaouira. Une artiste à découvrir à tout prix et un monde dans lequel il faut se plonger !!