Français English

Archives

Selectionnez une rubrique, un article ou un numéro du GUIDO

  1 résultats  
TOUS LES ARTICLES :

LE DERNIER N°
• THE GNAOUA
• ARAB-ANDALUSIAN MUSIC
• HISTORY OF A RELIGION

GUIDO N° 45
• TOWARDS CAPE SIM
• DAR SOLTAN AND BORJ EL OUED
• SHELL FISHING
• THE LMAHALOU SPRING

GUIDO N° 44
• THE ZAOUÏAS
• DOORS HAVE THEIR SECRETS
• DATES AND PALM TREES

GUIDO N° 43
• THE TOWNS OF ESSAOUIRA AND SAINT-MALO: TWIN SISTERS OR MIRROR IMAGES OF EACH OTHER ?
• RAFFIA CRAFT MIRO : AN EXCEPTIONAL DESIGNER
• SAFI COASTAL ROAD KASBAH HAMIDOUCH, AGOUZ, SOUIRA KÉDIMA

GUIDO N° 42
• ETERNAL MAGIC YESTERYEAR MEMORIES TODAY’S IMPRESSIONS - !!!!!
• THE SYNAGOGUE SLAT LKALHAL
• SPICES

GUIDO N° 41
• ESSAOUIRA: « A WORLD WITHIN A TOWN »
• THE NATIONAL TEA MUSEUM IN ESSAOUIRA, A CHINESE AND MOROCCAN PARTNERSHIP
• ESSAOUIRA AND ITS REGION ENHANCED BY THE DEVELOPMENT OF THE ARGAN TREE
• A TOP QUALITY SARDINE

GUIDO N° 40
• UNIQUE MODEL SHIPS IN THE MEDINA!
• AN OUTSTANDING ARGAN TREE! YES, BUT WHY?
• THE DROMEDARY CAMEL AND THE BACTRIAN CAMEL
• LEMONS AND THEIR PROPERTIES

GUIDO N° 39
• EDITO N° 39
• MOULAY HASSAN SQUARE
• BREATHE, SWIM AND MOVE AROUND: SUMMER IS HERE!
• THE GNAOUA AND THE FESTIVAL

GUIDO N° 38
• THE ATTIA SYNAGOGUE: A FUTURE MUSEUM OF JUDAISM?
• THE RETURN OF THE BALD IBIS OR GERONTICUS EREMITA
• AÏN AHJAR OR THE « SOURCE FROM THE ROCKS »

GUIDO N° 37
• PUBLIC LETTER-WRITERS, A LONG LASTING TRADE!!
• THE INLAYERS’ COOPERATIVE
• THE MENZEH (OR WAREHOUSE)
• YENNAYER OR BERBER NEW YEAR OR AMAZIGH
• THE BRIDAL VEIL BROOM OR « BILOUGUI »

GUIDO N° 36
• THE PORTUGUESE CHURCH & THE DANISH CONSULATE
• ELEONORA’S FALCON
• FROM ESSAOUIRA TO SIDI KAOUKI DUNES, DESERTED BEACHES AND FISHERMEN’S VILLAGES

GUIDO N° 35
• REED CRAFTSMEN
• SAFI : THE MEDINA AND THE MARABOUT ALONG THE COAST
• TOWN ZAPPING
• THE TRAVELLER’S TREE OR RAVENALA MADAGASCARIENSIS

GUIDO N° 34
• THE SLAT LAKLHAL SYNAGOGUE
• THE DONKEY: NOT SO STUBBORN!

GUIDO N° 33
• ORGANIC HORSEHAIR : AN OLD STORY!
• FROM OLIVE TO OIL ! : ZITOUN, ZITOUNA, ZIT…
• BLACK OLIVE JAM
• THE TRACKS AROUND SIDI KAOUKI

GUIDO N° 32
• BEACONS AND SEA MARKS : REFERENCE POINTS FOR SAILORS
• WELL BEING CENTRES
• SAFI

GUIDO N° 31
• GNAOUA AND WORLD MUSIC
• A NEW LIFE FOR THE INDUSTRIAL ZONE?
• AZEMMOUR
• THE TAZOTA
• GATHERED IN THE PAPERS AS DAYS WENT BY

GUIDO N° 30
• ESSAOUIRA, THE « EVER-CHANGING »
• THE CAFÉ-HÔTEL AABDI AND THE AABDA TRIBE
• WATCHTOWER-MOUCHARABIEH-PEEPHOLE
• GREEN TOURISM IN IDA OUGOURD
• IN-CITY ZAPPING

GUIDO N° 29
• THE CLOCK
• LA FIXATION DES DUNES À ESSAOUIRA
• THE WATIER STATION - MOULAY BOUZERKTOUN
• BEAUTY SECRETS FROM MOROCCAN WOMEN
• TOWN ZAPPING

GUIDO N° 28
• FESTIVAL OF THE ATLANTIC ANDALUSIAS 2010
• TOWN CHECK
• PARADISE VALLEY

GUIDO N° 27
• THE WOOL SOUK IN ESSAOUIRA, A VANISHING ACTIVITY
• REHABILITATION OF THE ESSAOUIRA MELLAH AND OF THE SCALA AREA
• TAGENZA AND GARA GARA

GUIDO N° 26
• EDITO N° 26
• FLOODING, THE BRIDGES OF DIABET
• THE ZERRAR DAM
• SIDI MOGDUL
• OUALIDIA OR WALIDIA

GUIDO N° 25
• ALICE’S LOOKING GLASS : IOSU URIZ
• THE SOAPS OF MOGADOR

• HAMMAM AND SPA
• ITINERARY IN THE RED TOWN

GUIDO N° 24
• STREET ART
• THE ARGAN OIL FROM SIDI YASSINE
• A TOUR TO NEKNAFA AND ITS « SPA »

GUIDO N° 23
• LOGBOOK ENTRIES : MEMORIES OF THE PORT
• THE SQALAS
• THE WATER
• A TOUR OF THE COASTLINE AROUND ESSAOUIRA

GUIDO N° 22

GUIDO N° 13
• EDITO N° 13

Guido : 13 - ESSAOUIRA, EMBARQUEMENT IMMEDIAT

Malgré son somptueux passé, la ville d’Essaouira est devenue la plus petite des villes du littoral atlantique.

La dernière décennie enregistre pourtant un véritable revirement : reprise de l’installation d’hôtels de luxe, aménagement en médina de pensions, de petits hôtels de charme, cafés, restauration du bâti, ouverture d’une ligne aérienne Casablanca-Essaouira avec prolongement sur Paris, maintien (difficile) de la réparation navale.

Les élites locales ont repris en main leur ville, développé des festivals de qualité. La fréquentation touristique de cette ville « à la mode » s’est envolée et les nuitées hôtelières sont de plus en plus nombreuses.

L’ONDA (Office National Des Aéroports) a évolué dans un contexte particulièrement favorable, marqué par une consolidation de la tendance croissante observée ces dernières années dans le secteur du transport aérien. L’ONDA a également entrepris d’importants chantiers en vue d’assurer l’adaptation à l’évolution du secteur.

Il s’agit entre autres des projets de construction de la nouvelle aérogare de Casablanca et l’extension de celle de Marrakech, plates-formes qui enregistrent une activité intense et qui sont appelées à connaître un développement important dans l’avenir.
Sur la même lancée, l’aéroport d’Essaouira, ouvert à la circulation aérienne en 1998, est actuellement en chantier pour le développement de ses infrastructures.

L’ONDA, en tant qu’acteur principal de la vision 2010, visant l’accueil de 10 millions de touristes à cet horizon, s’inscrit pleinement dans ce processus.

Le Maroc, pays à vocation touristique, a été amené à développer ses aéroports pour assurer une large couverture de son territoire.

Dans le cadre de la mise en oeuvre des dispositions prévues dans l’Accord Cadre pour le développement du secteur touristique à l’horizon 2010, l’amélioration des conditions d’accueil dans les aéroports du Maroc a été érigé en chantier essentiel pour la mise à niveau de l’accueil des touristes.

C’est dans ce cadre que Le Ministre du Tourisme a réuni dès Avril 2003, un Comité de réflexion en vue d’initier formellement le chantier «Accueil aéroports». La démarche adoptée par ce comité de réflexion a consisté à établir en premier lieu un diagnostic qui a ainsi permis de dégager 4 axes constituant la clé de voûte de l’accueil du touriste : confort et accueil, sécurité, traitement des passagers, équipements et infrastructures.

Déclarée patrimoine universel par l’UNESCO, la ville d’Essaouira incarne aujourd’hui cette dynamique de développement régional menée par le Gouvernement de Sa Majesté le roi Mohamed VI.

En ce qui concerne notre ville, il s’agit en effet d’accompagner le flux des vacanciers grandissant, à l’échelle nationale et internationale.

Ce grand chantier qui voit fleurir plusieurs projets urbanistiques et touristiques rend urgente la demande sur l’accroissement des liaisons de transport aérien vers cette destination.

En effet, l’ONDA vient d’achever les travaux d’élargissement de la piste d’envol de l’aéroport de la ville.
L’aboutissement de ce projet a permis de porter la largeur de la piste de 30 m à 45 m, permettant ainsi son utilisation par des avions de taille supérieure (Boeing 737, séries 400, 500 et 800).

De même, afin de répondre aux engagements pris dans le cadre de la mise en œuvre du plan Azur, l’ONDA développe les infrastructures et équipements aéroportuaires par la construction d’un nouveau terminal portant la capacité d’accueil de 90 000 à 500 000 passagers par an et projette la réalisation d’une nouvelle piste pouvant accueillir tous les types d’avions moyen courrier à l’horizon fin 2007.

Ces réalisations, pour un coût global de 185 millions de Dirhams permettront à l’aéroport d’Essaouira l’accueil et le traitement des avions et des passagers dans de meilleures conditions de confort, qualité de service, sécurité et sûreté, jouant ainsi pleinement son rôle dans le développement et l’essor de cette région.