Français English

Archives

Selectionnez une rubrique, un article ou un numéro du GUIDO

  1 résultats  
TOUS LES ARTICLES :

LE DERNIER N°
• THE GNAOUA
• ARAB-ANDALUSIAN MUSIC
• HISTORY OF A RELIGION

GUIDO N° 45
• TOWARDS CAPE SIM
• DAR SOLTAN AND BORJ EL OUED
• SHELL FISHING
• THE LMAHALOU SPRING

GUIDO N° 44
• THE ZAOUÏAS
• DOORS HAVE THEIR SECRETS
• DATES AND PALM TREES

GUIDO N° 43
• THE TOWNS OF ESSAOUIRA AND SAINT-MALO: TWIN SISTERS OR MIRROR IMAGES OF EACH OTHER ?
• RAFFIA CRAFT MIRO : AN EXCEPTIONAL DESIGNER
• SAFI COASTAL ROAD KASBAH HAMIDOUCH, AGOUZ, SOUIRA KÉDIMA

GUIDO N° 42
• ETERNAL MAGIC YESTERYEAR MEMORIES TODAY’S IMPRESSIONS - !!!!!
• THE SYNAGOGUE SLAT LKALHAL
• SPICES

GUIDO N° 41
• ESSAOUIRA: « A WORLD WITHIN A TOWN »
• THE NATIONAL TEA MUSEUM IN ESSAOUIRA, A CHINESE AND MOROCCAN PARTNERSHIP
• ESSAOUIRA AND ITS REGION ENHANCED BY THE DEVELOPMENT OF THE ARGAN TREE
• A TOP QUALITY SARDINE

GUIDO N° 40
• UNIQUE MODEL SHIPS IN THE MEDINA!
• AN OUTSTANDING ARGAN TREE! YES, BUT WHY?
• THE DROMEDARY CAMEL AND THE BACTRIAN CAMEL
• LEMONS AND THEIR PROPERTIES

GUIDO N° 39
• EDITO N° 39
• MOULAY HASSAN SQUARE
• BREATHE, SWIM AND MOVE AROUND: SUMMER IS HERE!
• THE GNAOUA AND THE FESTIVAL

GUIDO N° 38
• THE ATTIA SYNAGOGUE: A FUTURE MUSEUM OF JUDAISM?
• THE RETURN OF THE BALD IBIS OR GERONTICUS EREMITA
• AÏN AHJAR OR THE « SOURCE FROM THE ROCKS »

GUIDO N° 37
• PUBLIC LETTER-WRITERS, A LONG LASTING TRADE!!
• THE INLAYERS’ COOPERATIVE
• THE MENZEH (OR WAREHOUSE)
• YENNAYER OR BERBER NEW YEAR OR AMAZIGH
• THE BRIDAL VEIL BROOM OR « BILOUGUI »

GUIDO N° 36
• THE PORTUGUESE CHURCH & THE DANISH CONSULATE
• ELEONORA’S FALCON
• FROM ESSAOUIRA TO SIDI KAOUKI DUNES, DESERTED BEACHES AND FISHERMEN’S VILLAGES

GUIDO N° 35
• REED CRAFTSMEN
• SAFI : THE MEDINA AND THE MARABOUT ALONG THE COAST
• TOWN ZAPPING
• THE TRAVELLER’S TREE OR RAVENALA MADAGASCARIENSIS

GUIDO N° 34
• THE SLAT LAKLHAL SYNAGOGUE
• THE DONKEY: NOT SO STUBBORN!

GUIDO N° 33
• ORGANIC HORSEHAIR : AN OLD STORY!
• FROM OLIVE TO OIL ! : ZITOUN, ZITOUNA, ZIT…
• BLACK OLIVE JAM
• THE TRACKS AROUND SIDI KAOUKI

GUIDO N° 32
• BEACONS AND SEA MARKS : REFERENCE POINTS FOR SAILORS
• WELL BEING CENTRES
• SAFI

GUIDO N° 31
• GNAOUA AND WORLD MUSIC
• A NEW LIFE FOR THE INDUSTRIAL ZONE?
• AZEMMOUR
• THE TAZOTA
• GATHERED IN THE PAPERS AS DAYS WENT BY

GUIDO N° 30
• ESSAOUIRA, THE « EVER-CHANGING »
• THE CAFÉ-HÔTEL AABDI AND THE AABDA TRIBE
• WATCHTOWER-MOUCHARABIEH-PEEPHOLE
• GREEN TOURISM IN IDA OUGOURD
• IN-CITY ZAPPING

GUIDO N° 29
• THE CLOCK
• LA FIXATION DES DUNES À ESSAOUIRA
• THE WATIER STATION - MOULAY BOUZERKTOUN
• BEAUTY SECRETS FROM MOROCCAN WOMEN
• TOWN ZAPPING

GUIDO N° 28
• FESTIVAL OF THE ATLANTIC ANDALUSIAS 2010
• TOWN CHECK
• PARADISE VALLEY

GUIDO N° 27
• THE WOOL SOUK IN ESSAOUIRA, A VANISHING ACTIVITY
• REHABILITATION OF THE ESSAOUIRA MELLAH AND OF THE SCALA AREA
• TAGENZA AND GARA GARA

GUIDO N° 26
• EDITO N° 26
• FLOODING, THE BRIDGES OF DIABET
• THE ZERRAR DAM
• SIDI MOGDUL
• OUALIDIA OR WALIDIA

GUIDO N° 25
• ALICE’S LOOKING GLASS : IOSU URIZ
• THE SOAPS OF MOGADOR

• HAMMAM AND SPA
• ITINERARY IN THE RED TOWN

GUIDO N° 24
• STREET ART
• THE ARGAN OIL FROM SIDI YASSINE
• A TOUR TO NEKNAFA AND ITS « SPA »

GUIDO N° 23
• LOGBOOK ENTRIES : MEMORIES OF THE PORT
• THE SQALAS
• THE WATER
• A TOUR OF THE COASTLINE AROUND ESSAOUIRA

GUIDO N° 22

GUIDO N° 13
• EDITO N° 13

Guido : 38 - INSTALLATIONS DE PÊCHE

Les points de débarquement de pêche de Tafedney, Iftane, Bhibah, Tagenza, quatre sites proches d’Essaouira

A Tagenza-Cap Sim, le village de pêcheurs est quasiment entièrement rasé, déjà depuis quelques années les décors de cinéma avaient disparus, victimes des éléments et des hommes.

Subsiste le petit resto les pierres bleues mais sans doute plus pour longtemps. Le site est envahi par les bulldozers, les parpaings, le bois etc.…seules quelques barques dorment encore sous les eucalyptus.
Les temps changent, tout évolue pour le mieux être des pêcheurs mais les sites sont détériorés d’un point de vue esthétique et visuel pour tous ceux qui ont aimé ces endroits!! Infrastructures de conditionnement, de traitement des poissons, cale de débarquement sur lesquelles les engins remonteront les barques, les sites s’imposent sur des plages que l’on croyait perdues au bout de nulle part comme à Iftane ou Bhibeh.

A Tafedney, projet le plus avancé des quatre concernés, comme dans les autres villages, les barques attendent leur tour pour être tirées et remontées au village par un tracteur, un chameau, ou par des hommes. De meilleures conditions de travail, de conditionnement mais…
Les informations qui suivent sont extraites du site officiel du ministère de la pêche au Maroc

La pêche artisanale, activité qui rentre dans le cadre de la stratégie globale du Royaume du Maroc de construction de points de débarquement aménagés et de construction des villages des pêcheurs, consiste en l’aménagement de 20 sites de pêche artisanale. La réalisation de ces infrastructures permet une meilleure valorisation des débarquements par la mise en place d’une chaîne de froid continue et par le recours à une vente concurrentielle dans les halles au poisson.

En effet, la gestion professionnelle de ces halles par l’Office National des Pêches, renforce la transparence du marché et améliore les prix de vente obtenus sous enchères. Cette activité contribue, également, au regroupement des pêcheurs en coopératives leur permettant ainsi d’obtenir des réductions au niveau des coûts des intrants et de transport à travers la réalisation d’économies d’échelle.
Elle permet également une intégration socio-économique des populations concernées en leur donnant la possibilité d’adhérer à des systèmes d’assurance maladie, de couverture sociale et de retraite appropriés.

L’aménagement des sites de pêche en PDA consiste en la réalisation des infrastructures de débarquement (slip-way) et hors sites (routes d’accès et réseau d’eau potable, d’assainissement, d’électricité et de téléphone). Il comprend également le développement des principales infrastructures liées à la commercialisation (Halle au poisson, fabrique de glace, magasins pêcheurs...) et des locaux administratifs de formation et de suivi de la ressource ainsi que des constructions socio collectives (cafétéria, salle de prière,..).

Le coût global du projet s’élève 476 millions de DH. Le MCC apporte un financement à hauteur 446 millions de DH. Le supplément de 30 millions qui représentent les coûts d’acquisition du terrain et d’atténuation des impacts probables sur l’environnement est pris en charge par le gouvernement marocain.
Cette activité touche 1 858 barques, soit une population cible de 7 432 artisans pêcheurs.

Vingt points de débarquement sont mentionnés sur le site marocain mais n’apparaissent à l’heure actuelle ni le site de Tagenza-Cap Sim ni celui de Iftane.
Parallèlement à la construction de ces points de débarquement, des projets d’Aménagement des infrastructures au profit des artisans pêcheurs dans les ports de pêche voient le jour. Celui de notre ville est concerné.
Cette activité consiste à faire bénéficier les pêcheurs artisanaux exerçant dans les ports de pêches des mêmes avantages que ceux exerçant dans les PDA. En effet, l’inadaptation des infrastructures portuaires existantes à ce type d’activité et l’absence d’équipements de hissage et de manutention adéquat empêchent les pêcheurs artisans de tirer profit de ces infrastructures et des structures de commercialisation existantes, ce qui handicape sérieusement les performances économiques de cette activité.

Les actions envisagées consistent en l’équipement des ports de pêche par des équipements dédiés à la pêche artisanale (quais flottants, slipway, magasins, atelier mécanique, dépôt pour le stockage du carburant, fabrique de glace, chambre froide, bureaux pour la coopérative, etc.). Ces équipements ont pour objectif d’améliorer les conditions de vie des marins pêcheurs et l’augmentation des performances économiques du secteur de la pêche artisanale.

Le coût global de cette activité est soumis en totalité au financement du MCA soit 86 MDH. Cette activité bénéficie à 3 670 barques, soit une population cible de 14 680 artisans pêcheurs. Cette activité concerne 13 ports du royaume dont celui d’Essaouira.

Un suivi scientifique continu de la ressource halieutique est nécessaire pour assurer un développement durable des ressources dans le cadre de ce projet. Cette activité se compose de quatre volets. Un volet relatif au suivi scientifique de l’activité de pêche dans les 20 PDA, un autre au suivi environnemental, le troisième à la création des aires marines protégées et le quatrième à la gestion intégrée des zones côtières. Cette activité est menée en partenariat avec le département chargé des pêches maritimes, l’Institut National de la Recherche Halieutique et le département chargé de l’environnement.