Français English

Archives

Selectionnez une rubrique, un article ou un numéro du GUIDO

  1 résultats  
TOUS LES ARTICLES :

LE DERNIER N°
• THE GNAOUA
• ARAB-ANDALUSIAN MUSIC
• HISTORY OF A RELIGION

GUIDO N° 45
• TOWARDS CAPE SIM
• DAR SOLTAN AND BORJ EL OUED
• SHELL FISHING
• THE LMAHALOU SPRING

GUIDO N° 44
• THE ZAOUÏAS
• DOORS HAVE THEIR SECRETS
• DATES AND PALM TREES

GUIDO N° 43
• THE TOWNS OF ESSAOUIRA AND SAINT-MALO: TWIN SISTERS OR MIRROR IMAGES OF EACH OTHER ?
• RAFFIA CRAFT MIRO : AN EXCEPTIONAL DESIGNER
• SAFI COASTAL ROAD KASBAH HAMIDOUCH, AGOUZ, SOUIRA KÉDIMA

GUIDO N° 42
• ETERNAL MAGIC YESTERYEAR MEMORIES TODAY’S IMPRESSIONS - !!!!!
• THE SYNAGOGUE SLAT LKALHAL
• SPICES

GUIDO N° 41
• ESSAOUIRA: « A WORLD WITHIN A TOWN »
• THE NATIONAL TEA MUSEUM IN ESSAOUIRA, A CHINESE AND MOROCCAN PARTNERSHIP
• ESSAOUIRA AND ITS REGION ENHANCED BY THE DEVELOPMENT OF THE ARGAN TREE
• A TOP QUALITY SARDINE

GUIDO N° 40
• UNIQUE MODEL SHIPS IN THE MEDINA!
• AN OUTSTANDING ARGAN TREE! YES, BUT WHY?
• THE DROMEDARY CAMEL AND THE BACTRIAN CAMEL
• LEMONS AND THEIR PROPERTIES

GUIDO N° 39
• EDITO N° 39
• MOULAY HASSAN SQUARE
• BREATHE, SWIM AND MOVE AROUND: SUMMER IS HERE!
• THE GNAOUA AND THE FESTIVAL

GUIDO N° 38
• THE ATTIA SYNAGOGUE: A FUTURE MUSEUM OF JUDAISM?
• THE RETURN OF THE BALD IBIS OR GERONTICUS EREMITA
• AÏN AHJAR OR THE « SOURCE FROM THE ROCKS »

GUIDO N° 37
• PUBLIC LETTER-WRITERS, A LONG LASTING TRADE!!
• THE INLAYERS’ COOPERATIVE
• THE MENZEH (OR WAREHOUSE)
• YENNAYER OR BERBER NEW YEAR OR AMAZIGH
• THE BRIDAL VEIL BROOM OR « BILOUGUI »

GUIDO N° 36
• THE PORTUGUESE CHURCH & THE DANISH CONSULATE
• ELEONORA’S FALCON
• FROM ESSAOUIRA TO SIDI KAOUKI DUNES, DESERTED BEACHES AND FISHERMEN’S VILLAGES

GUIDO N° 35
• REED CRAFTSMEN
• SAFI : THE MEDINA AND THE MARABOUT ALONG THE COAST
• TOWN ZAPPING
• THE TRAVELLER’S TREE OR RAVENALA MADAGASCARIENSIS

GUIDO N° 34
• THE SLAT LAKLHAL SYNAGOGUE
• THE DONKEY: NOT SO STUBBORN!

GUIDO N° 33
• ORGANIC HORSEHAIR : AN OLD STORY!
• FROM OLIVE TO OIL ! : ZITOUN, ZITOUNA, ZIT…
• BLACK OLIVE JAM
• THE TRACKS AROUND SIDI KAOUKI

GUIDO N° 32
• BEACONS AND SEA MARKS : REFERENCE POINTS FOR SAILORS
• WELL BEING CENTRES
• SAFI

GUIDO N° 31
• GNAOUA AND WORLD MUSIC
• A NEW LIFE FOR THE INDUSTRIAL ZONE?
• AZEMMOUR
• THE TAZOTA
• GATHERED IN THE PAPERS AS DAYS WENT BY

GUIDO N° 30
• ESSAOUIRA, THE « EVER-CHANGING »
• THE CAFÉ-HÔTEL AABDI AND THE AABDA TRIBE
• WATCHTOWER-MOUCHARABIEH-PEEPHOLE
• GREEN TOURISM IN IDA OUGOURD
• IN-CITY ZAPPING

GUIDO N° 29
• THE CLOCK
• LA FIXATION DES DUNES À ESSAOUIRA
• THE WATIER STATION - MOULAY BOUZERKTOUN
• BEAUTY SECRETS FROM MOROCCAN WOMEN
• TOWN ZAPPING

GUIDO N° 28
• FESTIVAL OF THE ATLANTIC ANDALUSIAS 2010
• TOWN CHECK
• PARADISE VALLEY

GUIDO N° 27
• THE WOOL SOUK IN ESSAOUIRA, A VANISHING ACTIVITY
• REHABILITATION OF THE ESSAOUIRA MELLAH AND OF THE SCALA AREA
• TAGENZA AND GARA GARA

GUIDO N° 26
• EDITO N° 26
• FLOODING, THE BRIDGES OF DIABET
• THE ZERRAR DAM
• SIDI MOGDUL
• OUALIDIA OR WALIDIA

GUIDO N° 25
• ALICE’S LOOKING GLASS : IOSU URIZ
• THE SOAPS OF MOGADOR

• HAMMAM AND SPA
• ITINERARY IN THE RED TOWN

GUIDO N° 24
• STREET ART
• THE ARGAN OIL FROM SIDI YASSINE
• A TOUR TO NEKNAFA AND ITS « SPA »

GUIDO N° 23
• LOGBOOK ENTRIES : MEMORIES OF THE PORT
• THE SQALAS
• THE WATER
• A TOUR OF THE COASTLINE AROUND ESSAOUIRA

GUIDO N° 22

GUIDO N° 13
• EDITO N° 13

Guido : 28 - PETITARTPETIT : ATELIER D’ARTS PLASTIQUES ET BOUTIQUE

Emilie arrive à Essaouira voilà 3 ans avec un projet de peinture sur verre et de formation pour des femmes. Ce projet ne durera que 6 mois, elle ouvre les portes de l’atelier en septembre 2008.

Originaire du centre Bretagne, elle s’ancre à Essaouira, pour son port, pour la mer, pour son côté breton et son atmosphère paisible. De l’âge de 2 ans à 7 ans elle passe sa vie avec ses parents sur un bateau en Méditerranée puis elle vit à Marseille 10 années.

Avec une formation de peintre décoratrice, Emilie travaille pour le cinéma et la télévision pendant 4 ans, tout en effectuant la décoration pour des spectacles ou de l’évènementiel.

L’atelier offre des cours d’arts plastiques aux enfants : modelage, sculpture, peinture, gouache, acrylique, aquarelle, bricolage ou encore utilisation de matériaux recyclés tels que le plastique, les bois flottés, le papier mâché... Les petits artistes réfléchissent et construisent sur des thèmes : jardin, régions, pays, ville d’Essaouira, patrimoine, motifs de la ville. Ils dessinent dans les rues, illustrent la cité et se rendent aux expositions de l’Alliance régulièrement.

Au 1er trimestre de cette année scolaire le thème de l’Afrique était à l’honneur, au programme confection de masques, d’animaux, dessins de savanes etc. Une autre saison, les recherches s’effectuent sur les Mayas ou les aztèques. Emilie assure et anime les cours avec une autre jeune femme française, éducatrice de formation, Adeline, depuis le début de l’année scolaire 2009/2010.

Une comptable vient compléter l’équipe, Fatiha. Le samedi après midi les enfants sont nombreux chacune met la main à la pâte.

L’atelier reçoit à l’année environ 50 à 60 enfants auxquels se rajoutent ceux qui ne viennent que pour les congés scolaires, enfants de touristes ou de résidents : les activités changent, les recherches en arts plastiques s’intéressent essentiellement au patrimoine local avec de longues balades d’observation dans la médina et retranscription sur papier. Le prix des activités qu’elle propose est peu élevé ce qui permet une mixité dans les cours ainsi qu’une accessibilité à tous.

L’atelier « Petitartpetit » accueille les enfants de trois à douze ans, répartis sur trois groupes par tranche d’âge dans différents ateliers les jours ou après midi sans classe. Emilie tient aux mélanges, aux métissages. L’idée est de mettre tous les enfants sur le même pied d’égalité et que tous se côtoient et échangent. Parmi les enfants qu’elle accueille, un tiers de marocains, un tiers d’européens et un tiers d’enfants issus de couples mixtes.

Emilie anime également des cours pour adultes, une quinzaine de participants de tous niveaux. Ses cours s’adaptent aux demandes : dessin, aquarelle, acrylique… certains possèdent déjà une maitrise de la peinture ou du dessin, d’autres veulent s’y initier.

Dans l’immeuble où se déroulent les cours, Emilie a ouvert une boutique qui offre huiles, acryliques, pastels secs ou gras, aquarelles, papiers divers, carnets, toiles et châssis, ainsi que des fournitures scolaires, cahiers, stylos, crayons de qualité, stabilo, matériel de beaux arts scolaire, marque Clairefontaine, beaux arts adultes (Lefranc bourgeois…).
Il n’existait aucune vente de matériel de cette qualité pour les arts plastiques ni à Agadir ni à Marrakech. Les gens commencent à venir de loin. Une mine pour toute personne, artiste ou non, désirant acquérir du bon matériel !

Son souhait est de développer la boutique et de réaliser un catalogue en ligne. Si elle ne possède pas en boutique les besoins des clients elle effectue des commandes à Casablanca ou en France.

Emilie complète ses activités avec des réalisations ou des créations pour les particuliers, restaurants etc., ici des étranges animaux marins en bois flotté que l’on peut admirer sur les murs de l’Océan Vagabond plage, là des panneaux publicitaires…

Ateliers, boutique, réalisations diverses, de belles initiatives à faire connaître, à aller voir, à recommander, ne serait ce que pour rencontrer leur initiatrice, sa gentillesse et son sourire.

L’atelier, une maison en fond d’impasse, se situe à l’extérieur de la médina, tout près de Bab Doukkala, dans le quartier de la rue Laayoune parallèle à la rue Massira. Les gens du quartier connaissent l’immeuble indiqué par un petit panneau.

Pour les enfants, 35 DH pour une séance de deux heures trente, matériel compris. Pour les adultes, 55 DH la séance s’ils possèdent leur propre matériel, sinon 90 DH avec le matériel. L’assurance annuelle obligatoire pour tous est de 100 DH. Des prix tout doux, à avoir envie de se mettre aux beaux arts !